27.11.2015 - 18h27

LMGTE AM: SMP Racing sur le toit du monde

 

L'équipe russe SMP Racing a bouclé sa troisième saison complète en endurance en ajoutant un nouveau titre à un palmarès déjà impressionnant et qui ne cesse de s'étoffer. A l'issue du Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC) 2015, Andrea Bertolini, Victor Shaytar et Aleksey Basov ont soulevé le Trophée Endurance FIA des pilotes LMGT Am et SMP Racing celui des équipes.

SMP Racing a fait sa première apparition sur la scène internationale de l'endurance en 2013 dans le cadre de l'European Le Mans Series (ELMS), remportant le titre GTC dès cette première tentative. En 2014, l'écurie russe a conservé cette couronne tout en ajoutant celle de la catégorie LMGTE en ELMS pour Andrea Bertolini, Victor Shaytar et Sergey Zlobin.

Cette même année, SMP Racing s'impose également en Championnat du Monde, avec le trophée des équipes LMP2, tandis que Zlobin décroche son deuxième titre 2014 avec le trophée des pilotes de la catégorie.

L'équipe a engagé en LMGTE Am sa Ferrari 458 Italia ; à son volant, les tenants du titre GTC de l'ELMS Andrea Bertolini et Victor Shaytar sont rejoints par Aleksey Basov. La saison 2015 commence sur deux solides troisièmes places à Silverstone et Spa-Francorchamps. Mais c'est au Mans que la saison de SMP Racing bascule et que le titre devient possible.

Une victoire aux 24 Heures est le rêve de presque tous les pilotes, tandis que la double attribution de points spécifique à la plus grande course du monde peut faire la différence dans la lutte pour le titre. Tout au long de ces 24 Heures 2015, la Ferrari SMP Racing livre une belle prestation dans le peloton de tête et semble devoir terminer deuxième derrière l'Aston Martin Vantage V8 n°98.

Mais, alors qu'il ne reste plus qu'une demi-heure de course, l'Aston Martin sort de la piste dans le virage précédant la ligne droite des stands, propulsant en tête la Ferrari SMP, qui franchit le drapeau à damier en vainqueur. Ses pilotes sont les premiers à dire qu'ils ne s'attendaient pas à se retrouver sur la plus haute marche du podium, mais le grand dicton du sport automobile s'est une nouvelle fois vérifié : pour arriver premier, il faut premièrement arriver !

Devançant également les deux autres Ferrari de l'équipe d'usine AF Corse, la 458 Italia n°72 de SMP Racing marque pour le constructeur italien les 50 points de la victoire dans la Coupe du Monde Endurance FIA des Constructeurs GT.

L'équipe russe prend dès lors les commandes de la catégorie LMGTE Am. Aux 6 Heures du Nürburgring, elle signe sa première pole position et sa deuxième victoire consécutive. Au Texas, elle ne se qualifie qu'en cinquième position, mais s'impose une nouvelle fois en course.

Au Japon, la course s'avère décevante malgré une deuxième pole position : les conditions atmosphériques difficiles voient la Ferrari terminer sixième, à deux tours de la Porsche victorieuse de Dempsey-Proton Racing. SMP Racing rebondit toutefois en Chine, avec la troisième place et son sixième podium de la saison. Avec une avance de 19 points, il suffit à Bahreïn de terminer la course pour être titré : mission accomplie avec la cinquième place à l'arrivée sous le ciel nocturne du désert.

Aleksey Basov, Victor Shaytar, Andrea Bertolini et SMP Racing totalisent 165 points, avec 17 unités d'avance sur leurs plus proches rivaux, Emmanuel Collard et François Perrodo (Ferrari 458 Italia AF Corse n°83).

Aleksey Basov : "Je suis très content de ce titre pour moi-même, mes équipiers et SMP Racing. Je suis d'autant plus heureux que c'était l'anniversaire de mon fils le jour où nous avons été couronnés à Bahreïn. C'est un sentiment fantastique !"

Andrea Bertolini : "C'était important de remporter le titre à Bahreïn et nous y sommes parvenus. Nous n'avons pas fait une très bonne course : nous avons connu des problèmes de pneus et nous n'avions pas le même rythme que lors de la manche précédente en Chine. Mais toute l'équipe a travaillé très dur pour nous assurer de marquer les points nécessaires pour le titre. Si on repense au championnat, je suis vraiment fier de mes deux équipiers. Nous avons commencé à courir ensemble en ELMS l'année dernière, lorsque mon patron chez Ferrari m'a confié la mission de prendre en charge mes deux amis russes. Et aujourd'hui, nous voici en Championnat du Monde et nous remportons le titre. Mais nous sommes déjà impatients de passer à la suite ; nous menons déjà des essais avec la nouvelle voiture, la 488, qui devrait être compétitive l'année prochaine. Mais pour l'instant, nous savourons notre titre."

Victor Shaytar : "Je suis si heureux de remporter ce titre avec Aleksey et Andrea. Andrea, c'est mon professeur, mon frère, et nous avons déjà connu ensemble une belle réussite. Cette année, nous avons eu beaucoup de belles bagarres en piste avec les autres concurrents. J'en ai apprécié chaque instant, ce fut très dur mais très correct. Maintenant, nous fêtons notre succès en WEC et j'ai hâte de me retrouver en 2016."

Jeff CARTER