Mi-course : la Porsche 919 Hybrid n°17 en tête
Photo: Photo : Nick Dungan - Photo Copyright 2015 Adrenal Media / AdrenalMedia.com
Retour

Mi-course : la Porsche 919 Hybrid n°17 en tête

 

A mi-parcours des 6 Heures du Nürburgring, Porsche est en tête d'une course serrée et d'une grande intensité.

C'est la 919 Hybrid n°17 de Timo Bernhard-Brandon Hartley-Mark Webber qui mène actuellement devant les deux Audi R18 e-tron quattro.

Toutefois, la course fut loin d'être un long fleuve tranquille, car les deux Porsche ont à tour de rôle rencontré des problèmes en début de course.

Timo Bernhard, qui a pris le départ au volant de la Porsche 919 Hybrid n°17, a tout d'abord dû effectuer un arrêt au stand inopiné pour changer le capot avant de la voiture. C'est Mark Webber qui reprend alors la piste pour une belle bagarre avec les Audi, alors que la Porsche n°18 prend le large.

Neel Jani est un solide leader lorsqu'il passe le relais à Marc Lieb. Mais cette belle avance s'évanouit pendant la deuxième heure, lorsque la 919 Hybrid n°18 subit le premier de ses trois stop-and-go pour consommation de carburant excessive (en infraction à l'article 65E alinéa 4 du règlement technique, qui contrôle la limitation du flux instantané de carburant).

Ces pénalités font chuter la n°18 (dont Jani a repris le volant) en quatrième position à un tour du leader, alors qu'est franchi le cap de la mi-course.

Les mésaventures de la Porsche 919 Hybrid n°18 laissent la voiture sœur (n°17) confortablement en tête : Timo Bernhard, en piste pour son deuxième relais, devance les Audi d'une minute. Après que Marc Lieb ait effectué la première des trois pénalités de la n°18, les deux 919 Hybrid se retrouvent roues dans roues et manquent même de se toucher dans le virage 2.

Deuxième, l'Audi R18 e-tron quattro n°7 repasse par les stands au début de la première heure après une crevaison à l'arrière droit pour Marcel Fässler. Mais cela n'empêche pas la n°7 de s'offrir une belle bagarre avec la 2ième Audi (n°8) pendant la deuxième heure.

La catégorie LMP2 est le théâtre d'un match à trois entre l'ORECA 05 Nissan n°47 (KCMG) et les deux Ligier JS P2 Nissan de G-Drive Racing.

Au départ, l'avantage revient à KCMG : Nick Tandy transforme une pole position durement acquise en un solide leadership. G-Drive riposte alors dans les deuxième et troisième heures : après le deuxième arrêt ravitaillement, Roman Rusinov se retrouve en tête après deux beaux premiers relais de son équipier Sam Bird.

L'Oreca KCMG, alors pilotée par Matt Howson, se lance à la poursuite du pilote russe et reprend la tête après un dépassement audacieux dans le virage 1.

La seconde Ligier G-Drive Racing est troisième après un superbe début de course de Pipo Derani. Le rookie brésilien déloge Signatech Alpine de la troisième place avant de céder le volant à son équipier Gustavo Yacaman.

Sam Smith